Sélectionner une page

Bas astral

Comme beaucoup d’autres sujets, il y a différentes croyances concernant le plan astral. Il y a en effet, différents chemins et bifurcations concernant ce sujet. Pour la rédaction de cet article comme pour tous les autres, je me servirai de mes propres certitudes et convictions. J’ai lu et je lis encore beaucoup de livres et continue mes recherches et explorations dans le domaine spirituel. Chaque jour, j’en apprends d’avantage et à mon tour, je transmets les différents messages aux miens ainsi qu’à mes clients(es) et lecteurs afin de les aider à comprendre et ouvrir les portes vers ce monde invisible à nos yeux.

Tout d’abord qu’est-ce que le plan astral ?

L’homme vit sans s’en douter, à l’intérieur même d’un mon invisible ou plusieurs dimensions s’entrecroisent. Certains d’entre nous peuvent voir ou apercevoir ce monde, le temps d’un rêve, d’une sortie de corps, d’une méditation ou d’une transe, alors même que nos capacités physiques sont en mode Off. Cela m’est arrivé dès l’enfance pendant des sorties de corps et à présent, dans mes rêves. Souvent lors de notre réveil, nous nous rappelons de certaines choses que nous avons entendues et vues pendant notre sommeil. Certains médiums peuvent voir ce monde de manière plus ou moins continue. Lorsque nous mourrons, nous abandonnons définitivement notre enveloppe charnelle, celle qui nous a servi de véhicule sur cette planète. L’âme, elle, restera dans ce monde invisible pendant de plus ou moins longues périodes entre chaque réincarnation. Car oui, s’il n’y a pas de réincarnation, il n’y a pas d’existence corporelle sur cette terre. L’âme du défunt, résidera donc parfois pendant plusieurs siècles dans l’au-delà, quand certains pourront se réincarner quelques heures après leur mort (tout dépendra de leur avancée spirituelle.) Dans notre système solaire se trouve différents plans bien définis., je vais vous les citer dans un ordre, du plus dense au plus éthéré.

Tout d’abord qu’est-ce que le plan astral ?

-Le plan physique qui est le plan le plus dense, celui dans lequel nous évoluons quotidiennement.
-Le plan éthérique
-Le plan astral
-Le plan mental
-Le plan causal
-Le plan bouddhique
-Le plan nirvânique (atmique)

Il y a donc Sept plans différents en tout. Vous devez comprendre que la substance de chaque plan diffère du plan précédent. Ils sont chacun constitués de matière propre à des degrés de densité différents. Pour cela, vous pouvez les comparer aux divers états de matière qui compose notre plan physique comme ; le solide, le liquide et le gazeux qui ne sont en réalité que 3 fractions de la matière de notre plan physique. Donc, ces plans peuvent être visités et vu par certaines personnes.

Les corps subtils de l’homme

Telle une poupée Russe nous avons 7 corps subtils qui sont imbriqués les uns aux autres, tous ces corps s’interpénètrent et de la même façon interpénètrent le corps physique. Chacun d’entre eux correspondent aux différents plans de conscience accessibles via nos Chakras. Dans l’ordre du plus dense au plus subtil :

-Le corps physique contient le corps éthérique.
-Le corps éthérique dépasse du corps physique et pénètre le corps astral.
-Le corps astral interpénètre le corps mental.
-Le corps mental interpénètre le corps causal.
-Le corps causal interpénètre le corps bouddhique.
-Le corps bouddhique le corps atmique.

Notre corps Physique

Telle une poupée Russe nous avons 7 corps subtils qui sont imbriqués les uns aux autres, tous ces corps s’interpénètrent et de la même façon interpénètrent le corps physique. Chacun d’entre eux correspondent aux différents plans de conscience accessibles via nos Chakras. Dans l’ordre du plus dense au plus subtil :
-Le corps physique contient le corps éthérique. -Le corps éthérique dépasse du corps physique et pénètre le corps astral. -Le corps astral interpénètre le corps mental. -Le corps mental interpénètre le corps causal. -Le corps causal interpénètre le corps bouddhique. -Le corps bouddhique le corps atmique.

Notre corps éthérique

Relié au Chakra sacré, il est composé de matière subtil, il est le plus rapproché du corps physique en l’entourant et l’englobant complètement, se fondant parfaitement en lui. Il a la fonction de donner la vie au corps physique, en assurant les échanges d’énergies et le différentes fonction vitales. C’est grâce à lui que nous pouvons capter toutes sortes d’énergies terrestre, celles de la lune etc… Il agit d’un véritable capteur d’énergies qui les redistribuent ensuite aux différents chakras et canaux énergétiques de notre corps. Son état et bon fonctionnement dépendent de la qualité de l’environnement et d’une bonne alimentation. Sa couleur est souvent grise – bleutée.

Le corps Astral

Lié au Plexus solaire, il est appelé aussi corps émotionnel, il détient donc toutes nos émotions. Sa couleur est tributaire de nos états d’âme, émotions humeurs etc… C’est grâce à ce corps que nous pouvons voyager pendant rêves ainsi que dans d’autres plans. Vu qu’il contient toutes nos émotions, humeurs, gaieté, envies, tristesse etc… sa couleur change en fonction de celles-ci.

Le corps mental

Relié au Chakra Cœur, il est le corps de la réflexion, il gouverne l’intellect, notre conscience, nos pensées, il créer notre personnalité. Son état est tributaire de la qualité de toutes ces émotions. Sa couleur est changeante selon les états dans lesquels nous nous trouvons. C’est grâce à ce corps mental que la clairaudience, la clairvoyance, la clairsentience, télépathie etc… sont possibles.

On peut distinguer deux parties :

-le corps mental inférieur : en accointance avec le corps émotionnel (Astral). Le corps mental inférieur raisonne avec la logique et expériences de notre vie passée ainsi que notre personnalité, l’ego et est influencé par nos émotions.

-Le corps mental supérieur : qui est en lien avec nos ressentis et intuitions, tout ce qui est inné. Il est relié au chakra du cœur et dont la couleur est dans les tons jaune.

Le corps Causal

Lié au Chakra laryngé, il est le siège de notre mentale supérieur. C’est l’endroit où nous entreposons toutes nos expériences passées ainsi que nos acquis dans notre vie présente. Mais c’est aussi le lieu où est stocké la mémoire de nos vies antérieures, vous avez d’ailleurs surement entendu parler des nœuds karmiques que nous avons emportés avec nous dans la vie actuelle. C’est là que se trouve caché les raisons de notre réincarnation présente, le but et/ou mission que nous nous sommes donnés dans cette réincarnation.

Le corps bouddhique

Relié au Chakra frontal, c’est la connaissance ultime, la compréhension de toute chose. Il n’est pas formé chez l’homme, on ne les voit que chez les Saints et les personnes ayant atteint un haut niveau spirituel.

Le corps Atmique

Appelé aussi corps divin ou corps céleste, il est le siège de la conscience cosmique. Lorsque nous en sommes à ce niveau cela veut dire que nous avons fini le cycle de nos réincarnations et nous faisons partie de l’ensemble de l’univers.

La région astrale

Il s’agit de l’espace qui mène partout et sépare tout. Il est celui qui sépare les différents plans. Là où l’on se trouve, nul par ailleurs. Il n’y a ni haut, ni bas, ni gauche, ni droite. Cela me rappelle d’ailleurs, cet endroit où Alice se retrouve plongée lorsqu’elle tombe dans le terrier du lapin blanc. Pourtant, ce plan se trouve être le plus proche de notre plan physique. Tout comme Alice lorsqu’elle arrive dans ce monde fantastique et étrange, ceux qui le visitent sont très souvent désarçonnés et ne peuvent relater que des sensations et souvenirs plus ou moins vagues. Voilà pourquoi il est important de se préparer si l’on veut tirer quelque chose de cette ou ces expériences.

Pourquoi se préparer et s’entrainer à voyager dans l’astral ?

Tout d’abord, la vision que nous avons dans ce plan est tout à fait différente de celle de ce monde physique. De nouveau, par rapport à mon expérience, je peux dire que nous voyons tout, nous ressentons tout. Même si par moment nous garderons des réflexes propres à ce monde physique. Par exemple, pendant mes sorties de corps, lorsque j’avançai vers un endroit, je ne devais pas me retourner pour voir derrière moi, je voyais partout autour de moi. Il m’arrivait pourtant de le faire par réflexe. Cela reste difficile à expliquer, comme écrit plus haut, lorsque nous ne sommes pas préparés, il est difficile d’être précis, de surcroît, j’étais une enfant. En ce qui concerne mon attitude à cette époque, je pense que je devais garder une certaine conduite pour me rassurer et ne pas paniquer. Lorsque nous évoluons dans ce monde, tous nos sens sont complètement exacerbés et la réalité est autre que celle que nous avons dans ce plan physique. Mon impression était d’évoluer dans un monde suspendu ou le temps c’était arrêté et où tout était beaucoup plus silencieux, les bruits venaient de beaucoup plus loin. Je pouvais évoluer dans ma maison en lévitant, en volant. Comme je l’ai expliqué en amont, je gardais certains réflexes et habitudes de ma vie « normale », j’explique cela par une sorte de peur et d’appréhension que je gardais en moi, à certains moments. Le degré de prise de conscience lorsque nous évoluons dans cet endroit mystérieux à toute son importance, voilà pourquoi s’entraîner et apprendre, tester et faire nos propres recherches et essentiel pour en retirer un maximum de réponses. J’ai pu lire également que les habitants de ce monde astral avaient le pouvoir de changer de forme rapidement et de jeter des sortes de charmes afin de se jouer de ceux qui venaient visiter leur plan. Le fait de s’entraîner aura aussi comme effet de pouvoir retranscrire correctement les choses une fois revenu sur le plan physique.

L’élévation

Lorsque nous disons que l’homme s’élève d’un plan vers un autre, il ne s’agit pas de se déplacer dans l’espace mais de changer et amener sa conscience vers un autre plan. En gros, nous cessons progressivement d’obéir aux vibrations inférieures et donc suivre les plus subtiles. C’est un peu comme si un nouveau monde, un monde plus élevé s’offrait à nous, nous faisant découvrir de nouvelles sensations, une autre vérité. Je pourrais comparer cela aux différentes personnes que nous rencontrons sur cette terre et y mettre des catégories.

Exemple, Il y des individus qui n’ont absolument pas conscience d’exister en tant qu’êtres spirituels incarnés. Ceux-ci pensent parfois qu’après la mort, nous ne sommes plus rien et que tout est terminé. D’autres par contre, commencent à s’y intéresser et certains vivent et expérimentent ce monde spirituel chaque jour. Dans chacune de ces catégories, nous pourrions encore y mettre différents degrés d’avancement, le plus important pour moi est d’évoluer quoiqu’il se passe et si possible assez rapidement. Pour comprendre plus facilement notre état et nos différents corps, je vais vous décrire ceux-là. Ceci est la base pour comprendre les diverses états et lieux subtiles.

Le Bas Astral

Maintenant que vous avez compris cette base fondamentale, il sera plus simple pour vous de vous représenter la suite. Comme vous l’avez compris, le plan astral regroupe divers niveaux, nous allons donc nous pencher vers le fond de ce plan c’est-à-dire le bas astral. Il est l’endroit où l’on « atterri » lorsque nous mourrons, certains le nommeront « purgatoire », il est en tout cas l’intermédiaire entre notre monde terrestre et le monde céleste. Les alchimistes du moyen âge l’ont nommé le plan astral.

Esprits errants et vibrations basses

Oui, il s’agit d’un plan particulièrement peuplé d’esprits errants. Pourquoi ? Même si on ne peut pas parler de position basse au niveau spatial, nous pouvons dire que qu’il s’agit d’un endroit emplit de vibrations basses dont la localisation est variable. Certains en parlent même comme d’un endroit où s’agglutinent des émotions et pensées négatives telles que la colère, la haine, jalousie etc… c’est ce qu’on appelle des égrégores.  Cependant, les esprits s’y trouvant ne sont pas destinés à y rester durant l’éternité. Ce lieu est avant tout un endroit de passage, une espèce de bivouac pour se reposer, évoluer et apprendre davantage sur soi-même. Il s’agit donc d’une position intermédiaire. Comme cité plus haut, certains le nommeront purgatoire c’est-à-dire un lieu où les âmes expient et se purifient de leurs péchés, avant de pouvoir accéder aux plans supérieurs. Le célèbre Hippolyte Léon Rivail alias Allan Kardec, fondateur du mouvement spirite (spiritisme), décrira cet endroit avec une certaine précision dans de nombreux livres. Il est vrai que dans ce lieu réside aussi des larves, des coques, miasmes et parasites en tout genre, vous pourrez voir les détails de cela dans mon article sur l’écriture automatique « Mais qu’est-ce que le bas astral ? » Mais rassurez-vous il y a aussi des esprits bons qui veulent votre bien, communiquer avec vous de manière positive et évoluer afin d’atteindre les plans supérieurs. 

Le trouble de la désincarnation

Selon Allan Kardec dans « Le livre des esprits » lorsque les esprits incarnés meurent et se désincarnent, ceux-ci se trouvent souvent dans un état de confusion terrible, ressemblant au nôtre quand nous avons dormi profondément et que pendant un bref instant, nous ne nous rappelons trop de la situation dans laquelle nous nous trouvons. La durée de cet état est assez variable. Il y a également des esprits qui ne se rendent pas toujours compte qu’ils ont quittés le monde terrestre, cet état est souvent provoqué par le fait que de son vivant, l’esprit ne croyait pas en la survivance de son âme ou bien lorsque sa disparition est issue d’une mort violente comme un accident ou un meurtre. Il se trouve alors plongé dans une espèce de brouillard. Ces mêmes esprits pourront venir vous demander de l’aide.

Traces vibratoires

Grace aux nombreux spirites et médiums qui expérimentent et relatent les faits et dires des esprits à travers le monde, nous pouvons y voir plus clair. Par exemple, les esprits désincarnés qui émettent des vibrations basses resteront attachés à la matière, il est plus proche du monde physique, donc plus proche de nous. Par contre, ceux qui émettent des vibrations élevées évolueront rapidement car ils se trouveront détachés du monde matériel donc de leur ancienne vie. Ils évolueront dans un monde plus éthéré et subtil. Les entités résidant dans ce bas astral devront donc apprendre et comprendre avant de prétendre rejoindre les niveaux supérieurs (attention nous ne parlons pas de niveau spatial). Les esprits de basses vibrations ont la fâcheuse tendance de s’accrocher aux lieux et à la matière, en venant parasiter les habitions et habitants du monde physique. C’est à partir de ce moment-là que les choses se gâtent, les gens « vivants » dans les lieux hantés peuvent souffrirent de divers maux tel que des insomnies, fatigue persistante, angoisses, stress et même maladies. Il suffit de regarder en arrière pour voir le nombre étonnant de personnes ayant vécus ou vivant des phénomènes paranormaux et subissant des séquelles plus ou moins graves. Ceci est aussi l’une des preuves que ce bas astral s’enchevêtre dans notre monde physique et l’influence de manière constante. Les esprits désincarnés nous entourent car nous sommes aussi des esprits… s’ils viennent vers nous, c’est bien parce qu’il existe une connexion entre eux et vous. Loin d’être un lieu maudit, le bas astral est porteur, tout comme les esprits qui l’habitent, de messages et informations sur eux mais également sur nous. Nous devons donc faire l’effort de nous y intéresser et apprendre à faire le lien entre certaines

Mes conseils

Vibrez le positif !

Tout d’abord, si vous désirez prendre contact avec l’autre monde, faites-en sorte de baigner et de rester dans une énergie positive. Entourez-vous de personnes saines qui ne viendront pas vous polluer.

Comment améliorer vos vibrations ?

-Voyez le bonheur et la beauté partout où ils se trouvent, puisez l’énergie de la terre, du soleil et emplissez-vous de ces énergies fortes et ressourçantes. -Ecoutez de la musique qui vous procure de la joie, de la sérénité et vous procure de la paix. -Lorsque vous êtes dans un endroit quelconque (travail, famille etc…) et que les personnes s’y trouvant ont la fâcheuse tendance d’être pessimiste, déprimé malades ou médisantes etc… essayez un maximum de vous créer une bulle imaginaire vous protégeant de ses ondes et énergies basses et lourdes. –Ressourcez –vous dans la nature, mettez-vous pieds nus, respirez et ressentez l’énergie de celle-ci et puisez-en elle.
– Méditez et pratiquez du sport et une alimentation saine.

Ce n’est pas un jeu !

Ne tentez pas de contacter des esprits malveillants ou tourmentés par curiosité ou moquerie, cela pourrait entraîner des choses qui ne seront plus gérables et qui pourraient vous dépasser ! On ne plaisante pas avec tout !

Pourquoi le faites-vous ?

Avant de faire quoi que ce soit, demandez-vous pourquoi ? Qu’allez-vous faire de ses informations ? Avez-vous un but précis ? Voulez-vous reprendre contact avec un être cher disparu ? Alors que j’étais enfant, c’est la curiosité qui m’a encouragée à entreprendre des expériences de spiritisme ainsi que des écritures automatiques. J’ai à l’époque payé les frais de mon inconscience même si les choses ont été au final enrichissantes. Maintenant que je suis adulte, c’est avant tout des réponses et un besoin d’évoluer et de comprendre certaines choses. Je pense que de mon côté, je dois aider un maximum de gens, pour cela, je dois rouvrir des portes que j’ai longtemps laissé fermer par craintes de…

Les peurs

Si vous êtes dans une phase de stress, de peur ou bien que vous êtes dans une période de votre vie ou vous vous sentez fragile ou instable, il n’est pas du tout conseillé d’entreprendre un contact. L’énergie que vous dégagez est vraiment importante pour attirer vers vous les esprits capables de partager des contacts sains et constructifs avec vous. Nous pouvons nous représenter notre énergie comme une sorte de fluide émettant des ondes, celles-ci vibrant à une certaine fréquence, attireront vers elles des énergies du même acabit. Par exemple la peur entraînera un dégagement d’ondes et d’énergie et de fréquence basse et fatalement celles-ci attireront des esprits qui vibrent au même diapason. Plus celles-ci seront hautes et positives plus vous aurez la chance d’attirer vers vous des esprits évolués et subtils.

En Conclusion

Si vous êtes intéressé et bien intentionné, il n’y a aucune raison d’avoir peur de contacter les esprits. Cependant, je vous conseille de prendre contact avec un proche disparu dans un premier temps. Commencez d’abord par leur parler à voix basse ou haute et demandez leurs de vous envoyer des signes. Si vous désirez les contacter et avoir des réponses plus concrètes en utilisant par exemple la planche oui-ja ou l’écriture automatique, référez-vous à l’article « Quelle protection lors de l’écriture automatique ? » Le spiritisme et l’écriture automatique sont toutes deux une façon de prendre contact avec les esprits, la seule différence étant l’outil utilisé. Soyez confiant et respectueux, de cette manière tout devrait se passer correctement. N’hésitez pas non plus à vous renseigner auprès de certains centres spirites de votre ville ou village.